Alors on bouge... (air connu)

Mais qu'est-ce que l'exercice physique a donc à voir avec les préoccupations d'un entrepreneur, d'un artisan, d'un commerçant ? C'est "simple" : en veillant à faire une place quotidienne à l'activité physique (ou au sport), on veille à son propre bien-être. Une stratégie tout bénéfice pour l'entreprise.

A force de courir toute la journée, de se laisser happer et dévorer par les exigences du quotidien, on finit par oublier ses propres besoins, dont celui indispensable de bouger. A la longue, l'idée de "prendre du temps" - ou d'en trouver - pour être physiquement actif ou pour faire du sport finit par paraître incongrue, irréalisable. Ou, simplement, elle ne fait pas (ou plus) partie des préoccupations. Pourtant, bouger régulièrement représente un investissement assez modéré face aux bienfaits multiples entraînés par ce changement de comportement.

En effet la sédentarité est à la source d'une série de risques pour notre santé, avec des effets aussi sérieux et désagréables qu'un contrôle fiscal. Parmi ces dangers, on trouve ceux liés au surpoids, à l'obésité et au diabète de type 2. De plus, se priver d'exercice physique, c'est, aussi, s'éloigner du sentiment de bien-être mental qu'il procure, d'une baisse du stress ou de l'anxiété, et du meilleur sommeil qu'il génère. Cerise (amère) sur le gâteau de l'entrepreneur : outre des coûts élevés sur le plan humain (et des dépenses en soins de santé), la sédentarité est également à l'origine d'absentéisme au travail.

En réalité, il n'est pas si difficile que cela d'inverser la tendance : trente minutes seulement... suffisent à répondre aux recommandations de santé des spécialistes. Il n'est jamais trop tard pour introduire ou réintroduire le mouvement dans sa vie et dans son quotidien. Pour soi, pour sa tête, pour sa santé et, bien sûr, pour son entreprise.